S’EMPARER DU PAYSAGE !

             

 

 

S’EMPARER DU PAYSAGE ! #1

Dans le cadre de l’exposition d’Eugène Boudin « L’Atelier de la Lumière »

Au parc de Rouelles – Atelier arts plastiques en famille  proposé par le MUMA et le service des espaces vert de le ville du Havre / Intervention animé par Claire Le Breton, coordonné par Marie Bazire et Michel Delamotte pour le Parc de Rouelles

Création de « pastilles visuelles ambulantes » à partir de fragments de peintures issues d’une sélection d’ œuvres d’Eugène Boudin. L’idée était de casser « le cadre » classique de la représentation picturale toute en s’en inspirant.
Réalisées sous forme de panneaux en bois, ces pastilles visuelles devaient être de toutes formes, sauf carré. Sur ces panneaux, les participants sont venus assembler des fragments de reproductions d’œuvres d’Eugène Boudin (collages), et en fonction de leur perception du parc.
Ces fragments de peintures ont été ensuite installés, dispersés, dans des endroits du parc choisis par chaque participant puis ils ont été pris en photo a l’endroit choisis par le parc chacun avec sa pastille visuelle avec un polaroïd.
Ils sont ainsi reparti avec la photo directement.
Les pastilles sont restées plusieurs jours après l’atelier dans le parc.
L’atelier « s’emparer du paysage » consistait à se poser la question du point de vue, celui du peintre, de l’artiste, le choix du cadre, du motif, du sujet et du parc, comme inscription du geste humain dans le paysage naturel et de son rôle dans l’inspiration. Il consistait aussi à fabriquer un objet incongru inspiré de l’œuvre d’Eugène Boudin pour ensuite déambuler dans le parc et se poser la question du lieu et de faire un choix dans le lieu.